Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le varroa, un acarien

le varroa, un acarien

Une colonie solide peur résister à la plupart des fléaux que la nature lui inflige mais la ruche est un milieu idéal pour les éléments pathogènes : milieu confiné, température constante de 30°environ, humidité, nourriture, contact entre les abeilles...

LES DEFENSES NATURELLES

1) au niveau de la colonie

-la vie en cavité est une barrière physique

-il y a des abeilles gardiennes pour éloigner les intrus, des abeilles nettoyeuses pour maintenir la propreté

-le miel et la propolis sont antiseptiques

- la vie de l'abeille est courte

- l'essaimage et le renouvellement de la reine optimisent la survie de la colonie

 

2) au niveau de l'abeille

- l'exosquelette est une barrière physique efficace

- le toilettage personnel et communautaire

- le dard

- le système immunitaire réfractaire à certains pathogènes

- le système digestif filtrant (on ne retrouve aucune substance indésirable dans le miel)

 

3) au niveau du couvain

- l'opercule qui bouche l'alvéole

- l'alimentation riche

 

FACTEURS QUI FAVORISENT LES PATHOGENES

la maladie = agent pathogène (1) + circonstances favorisantes (2)

Pour éviter la maladie, il faut réduire 1 et 2.

 

1) FACTEURS FAVORISANTS

- l'environnement : climat, humidité (manque d'aération), flore (monoculture)

- la mauvaise conduite des ruches : garder une ruche faible, une reine trop âgée, donner une mauvaise alimentation, avoir un matériel utilisé en mauvais état, avoir une sélection génétique trop forte.

 

2) LES AGENTS PATHOGENES

Certaines maladies doivent être déclarées aux autorités sanitaires.

On distingue :

- les Maladies Réputées Contagieuses MRC de 1ére catégorie : Nosémose, loque américaine, Aethina tumida (coléoptère), tropilaelaps(acarien)

- les Maladies à Déclaration Obligatoire MDO de 2ème catégorie : Varroa, frelon asiatique

 

Les symptômes possibles d'une colonie malade :

- il faut observer la planche d'envol : forte mortalité, abeilles rampantes, tremblantes, abeilles très noires et luisantes, momies noires ou blanches, diarrhées...

- il faut observer le couvain : mosaïque, disséminé, larves de couleur(brune, jaune, noire), moisissure(verte ou blanche), larves desséchées, odeurs nauséabondes

Partager cet article

Repost 0